L'inflammation cutanée

Vous avez certainement déjà eu les pommettes rouges après avoir mangé épicé, après avoir été exposé au soleil ou après avoir bu une coupe de vin. Ces dites rougeurs peuvent être passagères pour certaines personnes et permanentes pour d’autres. Beaucoup de gens présentent une inflammation cutanée apparente, principalement dans la zone centrale du visage, soit les joues et le nez. La majorité ne savent même pas quel est le type de cette inflammation, quelle en est la cause et quoi faire pour l’atténuer et ralentir sa progression. Elle entraîne généralement du même coup une sensibilité et une fragilité de l’épiderme, c’est pourquoi il est important d’être à l’écoute de sa peau.

Premièrement, il faut savoir qu’il existe différents stades de cette affection cutanée, tous sont différents et ce n’est pas tout le monde qui se rendra au dernier stade bien évidemment. Cela dépend de notre hygiène de vie, nos habitudes, notre environnement, notre santé et même de nos gênes. L’utilisation de produits cosmétiques chimiques et irritants peut favoriser l’inflammation de la peau, tout comme le stress, l’abus de soleil, d’alcool ou de caféine. Il est important d’en être conscient, d’être informé et de savoir quoi faire ou ne pas faire pour contrôler celle-ci. De la forme la plus légère à la plus sévère, nous retrouvons l’érythème, l’érythrose, la couperose et la rosacée. Je vous partage une brève définition de chacun de ces stades afin de vous aider à cibler celui qui représente le mieux l’état actuel de votre peau.

L’érythème est une rougeur congestive et temporaire de la peau s’effaçant à la pression. Cette rougeur est diffuse et passagère qui est due à la répétition excessive de la vasodilatation à la vasoconstriction. Les causes sont principalement endogènes et exogènes, c’est-à-dire par exemple dues aux émotions, à un trouble digestif, aux médicaments, à des produits irritants, aux épices, à l’alcool, à l’exercice physique intense ou au soleil.

L’érythrose est définie entre autres par une rougeur diffuse et permanente. La principale cause est due à un ralentissement important de la microcirculation cutanée, les causes sont plutôt externes. C’est une dilatation passagère des vaisseaux du visage qui entraînera une rougeur permanente lorsque les vaisseaux auront perdu leur élasticité. Les causes sont semblables à l’érythème et touchent particulièrement les peaux fines.

    La couperose est la suite logique à l’érythrose si l’affection n’est pas prise en charge, c’est une rougeur diffuse qui résulte d’une dilatation passagère des vaisseaux sanguins du visage. La couperose se définit par une rougeur permanente accompagnée de télangiectasies, les télangiectasies sont des petits vaisseaux sanguins causés par une dilatation permanente des micros vaisseaux du derme. Les principales causes des télangiectasies sont congénitales et hormonales, cette apparition est le signe clinique de la couperose. Celles-ci peuvent être traitées par électrocoagulation, demandez conseil à votre esthéticienne. Le photorajeunissement est également un traitement adéquat pour les troubles vasculaires tel que la couperose, il est offert dans plusieurs cliniques d’esthétiques.

    La rosacée est la suite logique de la couperose si l’affection n’est pas prise en charge, elle est la complication d’un état de couperose existant. Ce stage est caractérisé par des rougeurs persistantes et intermittentes, des télangiectasies, une sensation de brûlure et parfois des poussées de papules et pustules peuvent apparaitre à ce stade, on parle alors d’acné rosacée. C’est une maladie chronique inflammatoire qui touche plus de 3 millions de Canadiens et qui peut seulement être diagnostiquée par un dermatologue. Sachez qu’il existe quatre formes de rosacée, votre médecin saura vous informer davantage. Plusieurs causes internes et externes peuvent mener à une rosacée dont l’hérédité et généralement les femmes sont plus touchées que les hommes. À ce stade, l’hygiène de vie est très importante et plusieurs traitements sont possibles tels que des crèmes topiques prescrites par un médecin ou des lasers médicaux.

    L’inflammation cutanée est une affection qui est dégénérative et progressive, c’est pourquoi il est favorable de la prendre en charge le plus tôt possible. N’oubliez pas que c’est une répétition excessive de la vasodilatation à la vasoconstriction qui amène la dilation permanente des capillaires sanguins alors il faut être prévoyant.

    Voici donc quelques conseils essentiels de prévention :

    • Évitez les stimulants tels que l’alcool et la caféine ;
    • évitez les mets trop épicés ;
    • éviter de manger trop rapidement, prenez le temps de bien mastiquer ;
    • évitez le tabac ;
    • évitez les trop grands contrastes de chaud-froid ;
    • protégez-vous bien du froid ;
    • protégez-vous bien du soleil ;
    • bien protégez son épiderme (crème hydratante de base) ;
    • utilisez en tout temps une protection solaire UVA et UVB, été comme hiver ;
    • évitez trop de chaleur, douche, bain, sauna ;
    • vérifiez les ingrédients de vos produits cosmétiques, évitez les irritants et les allergènes ;
    • favorisez des produits cosmétiques doux et le plus possible naturel ;
    • et finalement évitez le stress, favoriser des moments de relaxation et de détente.

    Quelques ingrédients à éviter dans vos cosmétiques :

    • Savon
    • Sulfate
    • Edta
    • MIT
    • Huile minéral
    • Parabène
    • Parfum et fragrance
    • PEG
    • Phtalates
    • BHA et BHT
    • DEA, MEA et TEA
    • Silicone
    • Triclosan
    • Phénoxyethanol

    Chez Omy Laboratoires, nous avons à cœur la santé de votre peau et c’est pourquoi nous n’utilisons aucun de ces ingrédients. Nos produits sont doux, non-irritants, et nous utilisons plusieurs ingrédients anti-inflammatoires tels que la vitamine B3, la dormine de datte et le poivre de Tasmanie qui calme et réduit les rougeurs.

    Tous nos produits sont également à base d’eau d’aquifère, une eau canadienne minérale qui apaise et hydrate instantanément la peau. Nous pouvons vous aider à maintenir la santé de votre peau et à contrôler votre inflammation cutanée en utilisant des produits cosmétiques adaptés.

    À privilégier chez Omy pour les rougeurs et les peaux sensibles : l’eau d’aquifère, l’eau micellaire minérale, les ingrédients actifs RO, IN, HY ainsi que notre sérum à base de vitamine B3.

    Voici un exemple d’une cliente très satisfaite qui présentait une inflammation cutanée importante, soit une acné rosacée. Elle a utilisé le sérum sur mesure ainsi que la crème de jour et de nuit sur mesure. Sa formule est AC + IN + RO, la photo a été prise 28 jours après le début de l’utilisation de nos produits. La texture des crèmes est adaptée selon le niveau d’hydratation et de nutrition de la peau.

    Avant/Après - Omy Laboratoires

     

    Par Myriam, directrice des ventes B2B et esthéticienne

    Ecrire un commentaire

    Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés